Colloque 2010 - Lumières sur le photovoltïque

Lumières sur le photovoltïque

 

A l'heure où le photovoltïque connaît un fort engouement, suscitant les espoirs comme les questionnements des entreprises et des particuliers, la Communauté de communes Tarn & Dadou a souhaité dès l'édition 2010, clarifier les enjeux, les perspectives et les contraintes de ce type d'énergie, dans la perspective de définir des axes stratégiques cohérents, ambitieux et pérennes.

Tarn & Dadou fait la lumière sur le photovoltïque.

Le fait est là : un peu partout en France, en Europe et dans le reste du monde, les centrales au sol sortent de terre, les toitures se couvrent de panneaux, les artisans se spécialisent et des entreprises investissent le secteur. Une montée en puissance qui n'est pas sans poser de nombreuses questions, tant pour l'aménageur public, l'exploitant agricole, le gérant de bâtiments commerciaux que pour le particulier.

 

Quelles technologies d’avenir privilégier ?

Quelle place pour le photovoltïque et comment repenser la distribution et le marché des énergies ?

Quelles niches de développement économique peut-on anticiper ?

Comment améliorer les normes de qualité et la formation ?

Quelles incidences sur l’urbanisme, l’architecture et les paysages de demain ?

Comment mieux protéger le consommateur ?

Quels impacts à moyen et long terme sur l’environnement ?

Tous ces aspects seront et largement débattus au fil de la journée, à travers 3 tables rondes.

 

Table ronde 1 : Perspectives scientifiques et techniques : quels nouveaux leviers ?

Les verrous et les sauts technologiques en perspectives : plusieurs axes de travaux sont menés actuellement pour améliorer les performances du photovoltïque de manière à baisser les coûts, optimiser le rendement, développer des systèmes de stockage, repenser la gestion du réseau, améliorer l'insertion dans le paysage.

  • les fronts de recherche sur les matériaux, les systèmes de stockage, les "smart grid"
  • les questions de la durée de vie, de la résistance aux intempéries et du recyclage
  • les transferts technologiques, les niches de développement économique, la formation

 

Table ronde 2 : Approches économiques et juridiques : des scénarios à repenser

Les bulles spéculatives, les coûts financiers et écologiques, les retours sur investissements. Les capacités et les délais de raccordement. Les normes juridiques à stabiliser : les prix, les règles d'urbanisme, le statut du foncier, du bâtiment et des parcs solaires, les cadres administratifs (doctrines régionales)...La formation et les assurances.

 

Table ronde 3 : Dimension politique et sociale : des territoires sous tension

D'un côté, les élus sont sous la pression de décisions à prendre et d'orientations à donner. De l'autre, la volonté politique conditionne tous les aspects abordés précédemment : R&D, normes, développement économique. Où et comment doivent-ils agir prioritairement ? Le problèmes des installateurs avec un label manquant, le problème de la maintenance, le problème de la formation nécessaire ; Quelles protections et quels garde fous dans les appels d'offres ?

Enfin, y a t-il des signaux faibles d'une contestation sociétale possible (paysage, déforestation, etc...)

fleche remonter en haut du site